Section sportive scolaire judo
Diamporama image gauche
Diamporama image centre
Diamporama image droite

Bienvenue sur le site du collège Saint-Christophe

Enseignement catholique sous contrat d'association à Saint-Pierre et Miquelon

Accéder au portail e-sidoc du collège
Section sportive scolaire judo du collège
Chaîne Youtube du collège
Site de la colo de Langlade
Page Facebook du collège
Page Facebook de la paroisse



LOGO

Le 53e Championnat UGSEL de judo à Lyon

5 élèves du Collège Saint-Christophe ont vécu une fête grandiose

Cinq élèves de la Section Sportive Scolaire Judo (SSSJ) du Collège Saint-Christophe à savoir : 01

Clémence Lelièvre, scolarisée en cinquième B ; Audrey Hacala et Nathan Letournel en troisième A ; Justin Abraham et Benoît Gautier en quatrième A, ont bril- lamment défendu les couleurs de leur éta- blissement et de leur archipel au 53e Championnat de France Scolaire à Lyon les samedi 21 et dimanche 22 mars 2015. Trois d’entre eux ont terminé sur la troisième marche du podium : Audrey Hacala (-48kg) cadette 1e année ; Clémence Lelièvre (-57kg) minime 1e année et Benoît Gautier (-66kg) minime 2e année.

02

Paroles d’élèves : « Cette compétition restera gravée dans ma mémoire ; il y avait 5 surfaces de combat, 350 judokas, plein d’arbitres et un public nombreux et enthousiaste ; c’était impressionnant  !  » ; «  Ce qui est différent entre Saint-Pierre et Lyon, c’est que dans cette capitale gastronomique les adultes se déplacent en trottinette  ! » ; « Il y a plus de pollution aussi ! ».

 

 

 

 

 

 

Annoncée dans la presse régionale : leprogres.fr et metronews.fr/Lyon, l’équipe de Saint-Pierre et Miquelon a suscité l’étonnement des collégiens et l’admiration de leurs professeurs. Pour l’anecdote, de nombreux collégiens étaient surpris d’apprendre qu’à Saint-Pierre et Miquelon les personnes étaient « blanches ». Toute l’équipe souhaite féliciter et remercier les nombreuses personnes qui nous ont accueillis et qui ont facilité notre séjour à savoir M. Marc Perrard (Secrétaire CORG de la ligue Rhône Alpes) qui a œuvré avec son équipe pour faire de ce 53e Championnat de France scolaire une fête grandiose ; M. Bruno Sourice (Délégué National UGSEL), M. Jean-François Rozier (Directeur Tech- nique UGSEL, 7e dan), Mme Véronique Proy et M. Frédéric Mory (responsables techniques des compétitions UGSEL) qui ont œuvré à Paris avec leurs équipes pour que les Championnats Nationaux de l’Enseignement Catholique soient réglés comme du papier à musique et qui offrent au Collège Saint-Christophe de Saint-Pierre une place privilégiée au sein de la maison mère. Nous souhaitons également remercier toutes les familles venues de Bordeaux, Caen, Sarras et Mâcon qui ont donné de la voix pour encourager petits-enfants, neveux et nièces venus défendre à Lyon les couleurs du caillou.

Un projet pédagogique ambitieux

Depuis la première participation du Collège à cet évènement sportif scolaire en 2010 à la Roche-sur-Foron (74), où Axel Apestéguy avait été sacré champion de France cadet en -81kg (Écho des Caps n°1209), le projet d’y envoyer une équipe de quatre minimes et d’une cadette en 2015 s’est naturellement imposé à l’équipe pédagogique EPS au regard du nombre d’élèves inscrits dans la SSSJ (Écho des Caps n° 1379), des résultats scolaires, de la motivation et du comporte- ment de ces jeunes sur et hors du tatami.

Cependant, un tel projet nécessite un bud- get conséquent et une organisation millimétrée. Celui-ci n’aurait pu se concrétiser sans l’aide des partenaires de l’École que sont les Parents, les Professeurs, la Collectivité Territoriale (OJSCL), l’État (DCSTEP), le Butokuden Dojo et l’Association Sportive et Culturelle du Collège (ASCC). Qu’ils en soient ici remerciés.

Une préparation échelonnée

Étape 1 : un premier stage intensif du 20 au 24 août 2014 avec l’équipe de Terre-Neuve et du Labrador sélectionnée pour les jeux d’hiver du Canada 2015, a permis à nos jeunes élèves d’améliorer leurs qualités physiques et d’apprendre de nouvelles techniques. Ce stage dirigé par d’anciens athlètes olympiques Tracy et Ron Angus a développé chez nos jeunes différentes com- pétences propres à la compétition de haut-niveau comme : la gestion du temps entre deux combats, la nutrition du sportif, le repos, etc.

03

Étape 2 : des Activités Physiques Complé- mentaires (APC) ont été programmées pour ces jeunes deux fois par semaine en dehors des cours de judo par Fabrice Palanchier, éducateur sportif du Butokuden Dojo depuis la rentrée de septembre 2014.

Étape 3 : un cours de judo supplémentaire le vendredi de 17h30 à 19h permet aux judokas de la SSSJ de travailler sur un pro- gramme de perfectionnement individualisé « installation de sa saisie préférentielle avant celle d’uke (le partenaire) » ; « utilisation des balances sur différentes séquences tactiques (enchaînement, confusion) » ; « perfectionnement du tokui-waza (le spécial) en fonction des postures et des saisies de uke ». Ce cours est dirigé par Christiane Macé, professeur d’EPS référent de la SSSJ. Le Directeur Technique du Butokuden Dojo, M. Guy Lelorieux, nous fait l’amitié d’assister ponctuellement à ce cours pour transmettre ses connaissances et partager son expérience.

Étape 4 : un stage à la japonaise a été organisé pour tous les élèves de la SSSJ durant les vacances de février pour approfondir le travail sur le programme individualisé. Des randonnées et des exercices de renforcement musculaire ont été également programmés afin d’améliorer les qualités physiques propres aux judokas (endurance et puissance). Ce genre de stage permet de renforcer les liens et de développer des qualités humaines (entraide, patience, sincé- rité). Au plan sportif, la compétition a offert à nos 5 judokas la possibilité de mettre en pratique les techniques apprises et les conseils reçus, de faire preuve de rigueur et de sur- monter les obstacles émotionnels ; mais ce genre de projet pédagogique permet aussi d’atteindre deux autres objectifs, éducatif et culturel, et de former des citoyens cultivés, lucides et autonomes, physiquement et socialement éduqués.

Une journée culturelle à Paris

04Pour émerveiller Benoît qui découvrait la métropole et pour faire le lien entre la théorie et la pratique de l’histoire des arts et de l’éducation civique, nous leur avions concocté avec Véronique Rode (mère de Clémence) une visite de la capitale sur mesure. Au programme : le Musée Grévin avec son histoire de France et le septuple champion du monde de judo Teddy Riner ; la place de la Concorde avec son obélisque de Louxor et son Assemblée Nationale ; le Palais de l’Elysée avec Felipe VI, roi d’Espagne en visite officielle ; l’avenue des Champs Élysées avec Charles De Gaulle et Georges Clémenceau « le Père la Victoire ! » comme l’a dit Audrey ; l’Arc de Triomphe avec son soldat inconnu et l’Institut National du Judo (INJ) avec Mélissa Héleine, 3e aux Championnats du monde juniors 2014 et Yves-Mathieu Dafreville, 5e aux JO de Pékin; l’équipe de France féminine 05junior ; le Directeur Technique National, M. Jean-Claude Senaud et les entraîneurs nationaux, Mmes Martine Dupond et Karine Petit-Dyot dont le mari Christian Dyot est venu à Saint-Pierre pour les 40 ans du Butokuden Dojo !

Paroles d’élèves : « En regardant les athlètes de l’équipe de France s’entraîner, j’ai appris que le judo se faisait toujours en déplacement…je vais essayer de faire comme cela à Saint-Pierre maintenant ! » ; « Les championnes ne chutent pas comme nous ! » ; « Tu as vu, les championnes ont aussi besoin d’explications techniques, elles ne savent pas tout faire ! »

Pour conclure cet article je citerai Maître Shozo Awazu, 9e dan : « Le judo apprend la résistance, donne du caractère. Si on pratique bien, 06on se forme un bon caractère. C’est cela l’idée du judo : former un bon caractère, pour la vie. Un esprit fort et droit. Ceux qui ne le comprennent pas, ceux qui pensent uniquement à gagner la compétition, c’est dommage. Quand l’esprit est fort, on peut travailler avec les autres et pour les autres celui qui ne le sait pas, n’est pas bon judoka. Quand l’esprit est fort et que l’on sait travailler avec les autres et pour les autres, on peut être utile à la société ».

Les cinq élèves du Collège Saint-Christophe nous ont montré tout au long de cette incroyable semaine riche en émotions et en apprentissages qu’ils étaient de « bons judokas » ! Nous les retrouverons sur le tatami du Butokuden Dojo avec leurs camarades pour la traditionnelle compétition de Pâques ce samedi 11 avril 2015. Parmi les autres événements à venir pour les judokas, soulignons le :

  • Le 2 mai : la Coupe NUMA, à Halifax.
  • Le 16 mai : le Challenge Guillaume Claireaux, à la salle de la Mission.
  • Du 25 mai au 03 juin : le stage sportif et éducatif de la Fédération Française de Judo avec le Conseiller Technique Fédéral, au Butokuden Dojo.

Christiane Macé Professeur d’EPS référent de la SSSJ au Collège Saint-Christophe.

Voir toutes les photos

Article paru dans l'Echo des caps N°1405 du 10 avril 2015

Extraits du journal

Affiche réalisée à l'occasion